Acueil

  • 1414051-686471.jpg
  • 14585773690842d710eaa8b584da103a9110dc057f-Formation-à-la-mobilité-et-les-infrastructures-de-recharge-les-IRVE-normes-règles-et-lois.jpg
  • hero-image-full-biosecurity.jpg
  • HFIR Scientific Labs-0026_sm.jpg
  • images (1).jpg
  • images.jpg
  • images.png
  • images1.jpg
  • super-res-microscopy.jpg

Actualité

Formation

images (1).jpg

                 Formation

Publication

images (3).jpg

              Publication

Plan de Travaille

images (5).jpg

                   Plan de Travaille

Documents Utils

images (7).jpg

                 Document Utils

images (8).jpg

Comme nous l’avons évoqué dans le chapitre précédent l’énergie consommée pendant la communication est un facteur très important. Une des conditions les plus importantes de réseaux de capteurs est de réduire cette consommation d’énergie. Pour cela, nous avons besoin d’une technique ou d’un protocole de routage qui augmentera la durée de vie du réseau.

L'étude détaillée du fonctionnement du protocole LEACH, nous a permis de ressortir certains de ses inconvénients. Dans ce chapitre, nous allons présenter notre algorithme  hybride son architecture de fonctionnement ainsi que son concept de base afin de maximiser la durée de vie du réseau. Dans ce même chapitre, nous allons évaluer les performances de notre amélioration en utilisant la simulation avec MATLAB.

2 Algorithme  proposé : GF Algorithme

Hypothèses :

Afin de déterminer le travail que nous allons à faire, il est important de fixer le cadre dans lequel nous allons évoluer. Nous avons posé les hypothèses de travail suivantes:   

  • Tous les nœuds du réseau sont homogènes et limitées en énergie.
  • Tous les nœuds sont adressables, où on peut établir une communication directe entre deux nœuds.
  • Seul l’envoi et la réception des messages qui exigent une consommation d’énergie, par contre les calculs et les traitements n’exigent aucune dépense d’énergie.
  • La station de base ne couvre que partiellement la zone de captage.
  • Le réseau de capteur est statique (la topologie du réseau ne se change pas durant l’exécution).

Description générale et les objectifs de l’algorithme proposé : 

L’objectif de l’algorithme proposé se décompose en deux sous-objectifs. Le premier sous objectif est de mettre en place une méthode efficace pour trouver le nombre optimal de CH, où cette méthode se base sur l’algorithme génétique (GA). Le deuxième sous-objectif consiste à utiliser une technique pour former les clusters ou cette technique base sur l’algorithme firefly (FA). Nous verrons par la suite ces deux objectifs en détaille.

Manifestation Scientifique

Les départements développent des relations d’échanges et de coordination avec les structures d’enseignement, de Recherche et de Développement impliquées ou intéressées par les problèmes environnementaux et l’agriculture dans les régions sahariennes. A cet effet, de nombreuses conventions sont signées, constituant ainsi un cadre organisé avec l’INRA, le CDTN[1], l’IFP[2] et l’ONM[3].

 En outre, des relations très étroites sont entretenues d’une façon permanente avec la profession représentée essentiellement par les agriculteurs, les inspections et directions de l’environnement, les structures technico-administratives et de développement relevant du Ministère de l’Agriculture (DSA, Subdivisions, Chambres d’Agriculture, CDARS, INPV, ITDAS,…), de la direction de wilaya de l’environnement et de la Sonatrach.

 Sur le plan international, et malgré une conjoncture défavorable, de nombreux échanges ont été établis avec des structures et organismes essentiellement par la participation des enseignants chercheurs à des manifestations scientifiques et les enseignements post-gradués.

Projet de Recherche